Bienvenue, Ouvrez une session ou inscrivez-vous



Le rallye réserve toujours des surprises.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas.

Le leader incontesté de cette 16ème édition du Monte-Carlo Historique était bien l'’équipage belge José Lareppe et Joseph Lambert sur leur Opel Kadett GTE. Deux fois vainqueurs, en 2010 et 2012.

Le triplé n’'aura pas lieu cette fois-ci

Le sort en a voulu autrement. Tout se passait selon les prévisions de résultats jusqu'’à la ZR 7, la suivante leur fut fatale. Une erreur de moyenne, et notre équipage a pointé à la 234ieme place.

Ils ont jeté l'’éponge.

Les routes sèches, mais verglacées. Lors de la descente du col de l'’Echarasson, une seule plaque de glace, mais de 3 km (dixit un de nos confrères).

Le péril belge s'’amenuise pour les autres concurrents, mais l'équipagesHolvoet/Vanoverschelde (Toyota Célica GT) occupe au général la 4ème place. Van rompuy/Vanorschelde (l'’autre) positionnent leur Opel Ascona 2000 à la 8ème place.

  • reportage précédent

    Seizième édition du rallye Monte-Carlo Historique

    29-01-2013

    « Voir l'article

  • reportage Suivant

    Le bleu l’'emporte.

    04-02-2013

    Voir l'article »










Les autres belges (surtout ne pas les oublier), même s'ils ne jouent plus les premières places, ils auront eu beaucoup de plaisir et feront le plein de souvenirs (bons ou mauvais).

Nous citerons à la 32ème place avec leur Ascona 400, le duo Decremer/Van Bourgonie.

143ème position pour Demanet/Revel en Golf GTI

Lodewyckx /Lambert en Moretti 850 S occupent la 176ème place et sont suivis par la Porsche 924 de Thone/Thone qui termine la liste belge en 190ème position.

La fiat X1/9 a été contrainte à l'abandon, dommage pour l'équipage Vilain/Macq.





Mais pour les autres concurrents la course continue. Les équipages monégasques et français se battent pour conforter leur position.

Au classement général de mercredi soir (4 ZR,) les premières places sont occupées par Brianti/Chol avec une performante Alpine-Renault A 110 1600S, la Porsche 911 de Raimondo/Alsina et fermant le trio, Coppola/Sussot avec leur puissante Alpine A310.













Quand on parlait du péril bleu !

L'épreuve touche à sa fin, rien n'est joué. Ce jeudi plusieurs ZR sont encore au programme.

les participants quittent Gap ce matin pour rejoindre Monaco en passant par Digne-Les-Bains et La Turbie (270 km).

Arrivée des premières voitures à Monaco vers 14 heures, parc fermé, et ensuite premiers départs à 20h pour entamer le secteur n° 9(Monaco-Monaco) long de 235 kms dont 87 kms de ZR.

Au menu plusieurs cols, et si les conditions climatiques sont neigeuses, le rallye ne se jouera que dans les derniers moments de cette 16ème épreuve du Monte-Carlo Historique.

Retour à Monaco aux environs de 01h30 le vendredi sans oublier le passage dans la dernière ZR 15 qui emmène les participants de La Bollène à Sospel (33 km)en passant dans le Turini. Pour certains la nuit sera longue.

Messieurs bon courage !

Texte : Jean-Luc Gérard Photos : Jean-Marc Pitz



    Galerie