Bienvenue, Ouvrez une session ou inscrivez-vous



Sous le soleil de l'Italie, à Chaudfontaine un jour de septembre.

Il est une tradition à Chaudfontaine depuis une vingtaine d'années, une concentration de voitures italiennes.

  • reportage précédent

    La Ronde de l' Escargot, 5iè édition, un très bon cru.

    31-08-2013

    « Voir l'article

  • reportage Suivant

    Une première édition réussie.

    01-09-2013-2

    Voir l'article »






L’ICCB (Italian Car Club de Belgique) fête sa vingtième année d’existence.

Grâce à la passion et le dynamisme de ses membres, sa réputation n’est plus à faire.

Nous avons pu assister ou participer à la plus grande concentration de voitures italiennes de Belgique.

La météo était, contrairement aux prédictions, fort engageante.

Soleil et températures agréables.





Un bel attelage mais un peu anachronique, manque d'habitude et pourtant de la même époque!





Coupé Bertone, modèle cité par les Alfistes, "Boîte à lettres"





Un monospace de la première heure.





Voilà donc un vaste plateau de voitures italiennes de grande beauté qui s’engage dès 10 heures le matin, sur la pelouse du parc au lieu dit "Source ô Rama". Les voitures sont alignées par marques : Fiat, Alfa Roméo, Lancia, Ferrari, Maserati et Lamborghini...





Les places d’honneur étaient réservées au "coupé Bertone" qui fêtait ses 50 ans d’existence.









Certains modèles datant précisément de 1963. Plus de 3000 visiteurs ont pu admirer ces autos et pour certaines d’une grande rareté.









Une Alfa GTV 6 superbement restaurée.





Plus de 300 voitures participaient à cette concentration. Une très bonne ambiance, un plateau de qualité, tous les ingrédients pour une journée parfaitement réussie.





Plusieurs clubs « amis » ont fait le déplacement à Chaudfontaine : le club Alfa Roméo de Belgique, des représentants de clubs hollandais, français, un club plus ciblé Alfa Sud, Sprint, 33, 145,146… Et même une voiture immatriculée en Italie.









Sans oublier la présence remarquable et remarquée d’une Franco-Italienne, j’ai nommé la Bugatti.









Vivement l’année prochaine, rendez-vous est pris pour le premier dimanche de septembre.

Texte: Éric Renward

Photos: Christian Hallin



    Galerie