Bienvenue, Ouvrez une session ou inscrivez-vous



Spa, une ville d'eau et de sports moteurs.

Ce vendredi soir la ville thermale de Spa accueillait le réputé rallye, la Coupe de Sources 2013.

Cette charmante petite ville abandonnait sa tranquilité pour quelques jours, trois manifestations au programe. Les "6 Heures de Francorchamps", un concert Rock et notre très connu rallye.

  • reportage précédent

    Seizième édition du Car Events Historic Day

    25-09-2013

    « Voir l'article

  • reportage Suivant

    La passion d'une femme pour...

    24-10-2013

    Voir l'article »






Nonante équipages s'étaient donné rendez-vous au cœur de Spa pour prendre le départ de cette épreuve.

En fonction du nombre d’inscrits, on pouvait déjà dire, une parfaite réussite, qui sera confirmée le samedi soir à la remise des prix, bravo aux organisateurs.





En catégorie 65 R, Delhez J./Gully E.





Passage sur le podium, quelques commentaires sur chacun des participants et de leur auto et ensuite direction vers une première spéciale au karting de Spa Francorchamps, pour la catégorie Legend"65S".

Cette catégorie, nouvellement présentée à l’occasion de l'épreuve, n’était pas concernée par la navigation, mais uniquement par la vitesse moyenne sur les différentes spéciales.









Les deux autres catégories, à savoir Legend «65 R» et Legend «50 R» (R pour régularité, allaient quant à elles patienter en allant faire la découverte du road book dans les environs de Trasenster et de la Redoute, pour ensuite croiser les fers sur le circuit du karting.

De la navigation pure avant de tourner sur un tracé de kart sinueux à souhait et maintenir la moyenne de 55 km/h, vraiment pas facile en sachant que pour les deux catégories supérieures les vitesses moyennes imposées étaient de 64 et 60 km/h.





Bindels / Meynart des rapides...





Et des moins rapides...





De la glisse à souhait et un spectacle inhabituel pour des véhicules censés être de collection ! Du plaisir pour les pilotes et pour les spectateurs, car au karting il y en avait des spectateurs.

A chaque passage des spéciales, les pilotes se montrèrent convaincants. Tous les équipages ont honoré leur contrat, le SHOW.

Dominique Mathy et son Escort Mk2 groupe 4, absent du monde de la compétition depuis sept années, reprend du service et c’est comme le vélo, on n’oublie pas! Et il le prouve même à en oublier le temps pour la moyenne imposée.





De toute façon, personne ne passe à zéro dans cette partie de l’épreuve.





La soirée se termine aux environs de minuit, les équipages rentrent au parc fermé de Sol Crest pour reprendre un peu de leurs forces, le rallye est loin d’être terminé.





Le samedi, quatre spéciales au menu, l’EMA ( École de Maitrise Automobile ) sur les hauteurs de Francorchamps, Theux 1 & 2 et une spéciale sur le traditionnel tracé de Winamplanche, tracé qui a sur sa vie déjà été emprunté dans tous les sens à l'occasion de multiples épreuves.

Quand on dit que Spa est le berceau du sport mécanique automobile!





Brume pour les premiers concurrents la spéciale tracée sur le circuit de maitrise automobile, mais peu importe, la visibilité est bonne, ce qui permet aux "as" de la glisse et de l’équerre de démontrer leurs capacités à maîtriser un volant.





La Deuche inscrite en catégorie supérieure 65 S, il est permis de rêver.





La Porsche de Daniel Reuter avait encore son bras de suspension entier





En catégorie « 65 S », notre revenant Dominique Mathy profite de la puissance de sa monture et de son expérience de conduite rapide, un peu trop même et quelques pénalités tombent. « Avant l’heure c’est pas l’heure et après l'heure c’est plus l’heure ».

Les cabrioles terminées sur cette spéciale, les concurrents repartent vers Theux, via Spa podium et laissent le terrain libre aux autres catégories.

le pilote de la Porsche 911, fait chauffer les pneus, plus efficace pour le conduite, quoi que, il n'est pas dans le bon sens!





Une BMW 2002 version ville !





Le spéciales s’enchainent avec plusieurs passages, un très beau rallye en trèfle dans la verdoyante région de Spa.









Des joies et des déceptions, plusieurs incidents à déplorer au niveau mécanique.

Pour le sympathique équipage Delincé/ Ninane, rentrée prématurée au centre névralgique de Sol Crest, leur superbe Ford Escort MK 1 faisait des siennes, relais de pompe à essence. Selon le pilote, toutes les pièces dans l’habitacle moteur étaient doublées y compris la pompe, mais pas le relais. Dommage!





Daniel Reuter avec sa Porshe 914, brisait un bras de suspension, arrêt confirmé et l’équipage Delporte / vandermeulen plaçait gentiment son Alfa Guilia Sprint sur le toit.

A la remise des prix, son pilote DELPORTE José n’était pas particulièrement traumatisé, les présents à la remise des prix s'en sont rendus compte comme quoi il faut le moral.

Une très belle épreuve, bilan positif, elle reste une référence pour la régularité historique.

Et rendez-vous surement pour l’édition 2014.

Photos: Jean-Luc et Cédric Franssen

Texte: Jean-Luc Gérard



    Galerie


Voir la galerie complète

"Notre succès on vous le doit"




N'hésitez pas, commandez vos photos, toutes visibles ici !