Bienvenue, Ouvrez une session ou inscrivez-vous



Familialement Alpine et seuls en course, tout un programme.

Un rêve depuis 41 ans, posséder MON Alpine A110.

Bigre sans doute mon seul vrai désir, la piloter en rallye comme il y a 40 ans. Comme ces sacrés as du volant en 1973, non je n'ai pas ce don. J'ai le virus et la motivation, fichtre ça oui !






Rencontre inopinée vu la rareté, une Berlinette à vendre le long de la Nationale à 8 km de la casa!

Là j’ai un hamburger et une pastèque à la place de mes hémisphères!

Une non-réflexion, un "ding-dong" « Salut c’est à vous le bijou en bleu », un accord, un "cassage" de tirelire plus tard, et hop contact.





Le pied dès les premiers virages.





Wouah c’est un vrai kart tant elle colle à la route.

Quelques remises à « niveau », un check-up à l’essentiel et c’est parti pour une saison 2013 d’apprentissage.

Et nous apprenons vite, mon fils et moi.

Louis à la cote, copilote prometteur depuis sa première sortie 18 mois plus tôt.

Thom’, oui c’est moi, pilote autodidacte débutant. C’est pas gagné et pourtant la sauce prend et elle a bon goût. Notre laid motif « Passer le finish » en étant classé raisonnablement

Surtout nous avons appris et sommes gonflés à "bloc" pour continuer l’aventure. Cerise sur le gâteau, photos et citations dans la presse écrite.









Un début et déjà sur trois roues

Deux mois plus tard nous nous engageons au rallye-sprint de Marchin.

Malgré un embrayage qui pédale dans la semoule dès la 1ière boucle, des pneus pas du tout adaptés au rallye, une assiette bien trop haute sur l’arrière et 2 tête-à-queue ( vous m’en direz tant ), nous terminons 2ième de notre classe.

Des zygomatiques en forme de banane, boostés comme jamais,

l’Alpine bluffe tout le monde. Moi en tête.

C’est un vrai régal, un plaisir de chaque instant, chaque virage, chaque seconde.





Désirant passer à la vitesse supérieure, une mise au point est bien nécessaire.

De « vrais » pneus du côté de la propulsion, une assiette digne d’un Concorde, un embrayage répondant à la pédale, une boîte de vitesse plus courte et bien plus « attaquante » venant d’une R8 nous occupe durant quelques récoltes de finances.

Et c’est pas toujours la bonne saison.





Après quelques rallyes d’orientation comme entraînements et tests, c’est la dernière grande aventure de l’année qui nous attend.

Là nous jouons dans une cour de plus grands encore.

Le Rallye Provincial de Mettet attire énormément de concurrents, toutes classes confondues.

Il a lieu une semaine avant le mythique Rallye du Condroz. Galops d’essais donc. Sur la liste des engagés, nous sommes 21 voitures en "Histo".





C’est mon challenge de l’année, réaliser un bon résultat en cette fin de saison. Un vrai rallye de vitesse. "Nom d’un Schtroumf", c’est le pied.





Troisième de classe et 10ième au général, pour un 1300 cc de 80 cv au milieu de tous ces pur-sang, pas mécontent le duo LOUKA.

Seule Alpine en course, c’est-y pas triste ?

La saison se termine sur une petite note amère car notre volonté était de participer au « Tour de Belgique Histo ». Budget insuffisant, rallye au km Zéro.





Alors j’ai bradé la boue lors du 1er Marathon "Liège-Bastogne-Liège" finissant à une honorable 4ième place derrière les pros belges de la régularité, et pas des moindres !

Et encore : Seule Alpine en course, dommage!!!

Ces sorties découvertes de la saison 2013 ne m’ont pas assagi.

Je désire plus, plus de moments avec cette magnifique A110, plus de rêves qui se tranforment en réalité.





Je ne puis oublier de saluer tous les protagonistes.

Qu’ils soient bons sourires, qu’ils soient bons motivants-motivés, qu’ils soient bons des doigts, qu’ils soient bons des yeux et des oreilles, qu’ils soient bons supporters ou bons curieux, qu’ils soient bon juste-là.

Bon sang, que c’est bon!





Merci à :

Louis L

jouant avec le tempo de la trotteuse. Un top copilote et un vrai complice dans l’habitacle. Et c’est pas parce que c’est mon fils que j’dis ça ! On se marre et nous réalisons des résultats. Belle journée, non ?

Eric B « le Doc »

encyclopédie sur pattes de la mécanique Renault depuis la Dauphine. Cela épate, estomaque sous une musique de paroles passionnées. Des doigts magiques au-dessus de 5° dans le « Garage de la Passion ». Merci l’ami Doc

Nico L

le frangin vivant à l’étranger. 1ère oreille, 1er avis, 1er supporter « international » svp ( Oui déjà ! )

Nico O

de la « Plante ». L’architecte graphiste, le magicien des images informatiques, l’habilleur de l’Alpine

François D

et son équipe d’assistance pour leur « caméléonisme ». Passer mécaniquement d’une voiture moderne à la Berlinette, c’est saute-mouton dans le temps. Avec le sourire svp, chapeau bas

Jean-Yves L

pour ses conseils affutés et ses connaissances inépuisables. Monsieur « pièces de rechange », le « Einstein » des Renault historiques

Colin M

pour l’accueil enjôleur qu’il a octroyé à la R8 et l’Alpine

M.

pour me supporter dans ma passion automobile malgré les absences

Les partenaires

Sans qui cette belle aventure n’aurait pu se concrétiser. Merci à Guy, Thierry & Damien de la société Hupé Frères Assurances et Stéphane D, créateur et patron de Live4Life

Et je me remercie de m’être tant éclaté !

Je vous adresse mes Meilleurs vœux pour une année 2014 riche en émerveillement

Texte : LOUKA Thom’

Photos : RUTABAGA



    Galerie