Bienvenue, Ouvrez une session ou inscrivez-vous



La ville de Liège n'a pas failli à sa réputation, "Cité Ardente".

Ce vendredi 24 janvier, l'équipe de Bernard Dressen accueillait après 47 ans d'absence, le passage du « Rallye de Monte-Carlo ».






Cette édition étant rebaptisée « Monte-Carlo Historique ».





Les concurrents au nombre de vingt, prenaient leur départ des villes d’Oslo et Stockholm, donc principalement des Norvégiens et Suédois, mais aussi des Anglais, Français et même un équipage Égyptien ( Ford Mustang), tout un programme !





Il est important de rappeler que les départs du Monte-Carlo Historique se font au départ de cinq grandes villes européennes.





Volvo 142





Monte-Carlo, Barcelone, Reims, Glasgow, Stockholm, Oslo. Pour leur passage à Liège, les organisateurs (à la demande de Bernard) ont prévu un CH (contrôle horaire).





Une brochette de Porsche





Le centre névralgique de ce passage était situé sur le boulevard d’Avroy, au Mad Café ( kiosque).





Le temps d'une petite vérification





Pour certains, déjà de l'huile









Un contrôle horaire est un endroit où chaque concurrent doit se présenter pour faire le pointage de son heure de passage, heure donnée par l’organisateur.





Dès 15h30, quelques participants se présentaient avec de l’avance et patientaient sur le parking avant de passer sous le portique officiel





Un succès au rendez-vous, en effet plus de 1000 spectateurs s’agglutinaient autour des véhicules afin de découvrir de plus près leurs équipements, chose qui est rare pour un rallye de cette importance dans notre pays.





Bernard Dressen avait invité les propriétaires de voitures anciennes à se présenter à cette manifestation avec leur véhicule. Spectacle assuré du côté des participants au rallye et du côté du parking des visiteurs, la totale pour les amoureux d’anciennes.





18h00, les moteurs des voitures des concurrents se mettent en marche et une file de véhicules se forme, chacun devant présenter leur document de pointage aux contrôleurs ,à leur heure idéale.





Premier véhicule, une Mercédes 220 SE se présente au chrono, et reprend la route pour se diriger vers Langres (France). Les autres suivent de minute en minute, nous retrouvons des MG A, Lancia Fulvia, Alfa Roméo 2000 GTV, Coccinelle, Datsun 240 Z, Volvo 142 sans oublier les habituelles Porsche 911/912/924 présentes dans beaucoup d’épreuves de ce genre.













Gros succès de foule, nos voisins nordiques, étonnés de cet engouement pour ce type de manifestation.





Et cela se confirme par le classement de nos équipages belges (au moment de la publication de ce reportage). Un duo belge à la première place sur Toyota Célica.

Rien d’étonnant quand on sait que tous les Belges pratiquant ce type de course sont craints en dehors de nos frontières.

Cocorico.





Un article sur la page officielle du Rallye Monte-Carlo, nous est consacrée, nous les Belges.

Une superbe réussite qui donne l’envie à Bernard de mettre en place avec les organisateurs situés dans l’autre principauté, de prévoir le départ de Liège en 2015, un très beau challenge.









On pourrait presque dire le jumelage de deux principautés au travers du sport automobile, et on le mérite, nous le prouvons avec nos résultats à chaque épreuve à l’étranger.





À vous revoir encore plus nombreux en 2015.





Texte : Jean-Luc Gérard

Photos : Christian Halin / JL Gérard



    Galerie


Voir la galerie complète

"Notre succès on vous le doit"




N'hésitez pas, commandez vos photos, toutes visibles ici !