Bienvenue, Ouvrez une session ou inscrivez-vous



"501 kms d'Andenne" revisitée en 2014

Claudy Content et toute son équipe ont décidé de recréer l'ambiance des 500 km d'Andenne en organisant les... « 501 km d'Andenne ». Belle iniative !

  • reportage précédent

    La ville de Liège n'a pas failli à sa réputation, "Cité Ardente".

    24-01-2014

    « Voir l'article






Cette épreuve a été portée sur les fonds baptismaux ce samedi premier février.





On peut parler de baptême, la pluie nous a accompagnés pratiquement toute la journée.





Pluie verticale, elle a obligé tous les participants à rester sur leur garde pendant toute la durée de l’épreuve.

Après les averses, la nuit les remplace, ce qui n’a pas "arrangé" les concurrents.

C'est la partie nocturne qui a joué le rôle d'arbitre et l'équipage Poncin L./ Bernard Ch. en sait quelque chose, la cinquième boucle a départagé les concurrents.





Les routes grasses et piégeuses ont vite fait de rappeler que quatre boudins en caoutchouc, n’autorisent pas toutes les figures de style.

En démonstration le jeune équipage Martin Kevin navigué par Jérome Arnaud, la faute n'est pas au navigateur pour une fois !!!





Certains maîtrisent mieux !





Un parcours parfait, une organisation qui ne l’était pas moins.

Des régions connues, mais qui méritent d’être redécouvertes plus fréquemment.(Lesse, Semois)





L'équipage Tonneau / Jadot sur Porsche Targa de 1975.





Merci aux "GO"pour cette superbe journée, et on en redemande. On espère se fixer rendez-vous en 2015.

Le classement final sur le podium: La plus haute marche est occupée par le duo Poncin L./ Bernard Christian, sur Volvo Amazone de 1967.

L'équipage mixte, Piraux Eric / Monard Catherine avec leur R5 Alpine de 1980 s'accaparait de la deuxième place et nous retrouvons en troisième position, une mignonne petite Toyota 1000 cc jaune moutarde amenée à l'arrivée par nos amis Hulet Ph. et Albert Yannick, ce dernier qui malgré ses obligations de nouveau papa prouve une fois de plus son savoir en matière de navigation.( il n'a pas pedu son dash )





Maintenant on va où ?









Le témoignage d'un participant nous confirme notre idée sur cette épreuve.

"Pas trop d'astuces particulières , mais la difficulté de cette épreuve résidait dans la longueur du parcours."

On veut bien le croire!





Texte : Jean-Luc Gérard

Photos : Christian Halin / Jean-Luc Gérard



    Galerie


Voir la galerie complète

"Notre succès on vous le doit"




N'hésitez pas, commandez vos photos, toutes visibles ici !