Bienvenue, Ouvrez une session ou inscrivez-vous



Le trident de Maserati à l'honneur le week-end du 1er mars, à Anvers.

Comme chaque année l'organisation SIHA (Essen) organise un salon oldtimer à Anvers.

Cette trente septième édition de «Antwerp Classic Salon» accueillait comme invitée d'honneur, la marque Masérati à l'occasion des ses cent années d'existence .

  • reportage précédent

    Un très grand week-end automobile dans la ville de Spa

    15-02-2014

    « Voir l'article






Voitures prestigieuses, une place de choix leur était réservée, mais côtoyant également d’autres autos et pas des moindre.









Collectionner à notre époque, oui, ou plutôt investir.









On assistait au même phénomène qu’au salon de Maastricht, l’envolée des prix.





Cette Porsche 356 coupé se "cédait" à 65.000 € et si l'envie vous venait pour un cabriolet du même modèle, vous doublerez le prix.





Vous voulez vous faire plaisir, avec un buget illimité, vous pouvez prendre les deux, elles sont si différentes. Observez!





Une belle américainne qui n'a pas à rougir devant les superbes italiennes de sa catégorie

Petit collectionneur s’abstenir, laissez la place aux financiers.

Dommage, l’évolution vers la hausse est évidente, mais attention au retour de manivelle, sans jeux de mots.

Il faut rappeler cette situation, a existé pour une grande marque de voitures de prestige italienne il y a quelques années.





Même les grands de ce monde ne roulent pas que dans des autos de prestige.





Bien que très jolie, cette Lancia n'est pas rare sur le marché de l'auto de collection.

L'ex. propriétaire, un homme de goût.





Quittons le hall principal avec un peu de regret pour le plaisir des yeux et rejoignons le hall voisin où nous retombons dans la plus juste réalité des choses.





Grand-messe pour tous les clubs qui ont rivalisé de création pour leurs mises en valeur. Enfin des autos (presque accessibles).

Deux autres halls qu’il ne fallait pas manquer, et qui étaient consacrés aux «marchands» et aux revendeurs de pièces et accessoires.





En conclusion, visite à ne pas manquer, mais rester les pieds sur terre, évitons un crash qui pourrait mettre notre passion en veilleuse.





Texte: Jean-Luc Gérard

Photos: Christian Halin



    Galerie


Voir la galerie complète

"Notre succès on vous le doit"




N'hésitez pas, commandez vos photos, toutes visibles ici !