Bienvenue, Ouvrez une session ou inscrivez-vous



Tour de Belgique 2012 - Belle réussite pour la renaissance d'un rallye !

  • reportage précédent

    La Ronde de l'Escargot - Belgian Oldtimers Trophy 2012

    10-11-2012

    « Voir l'article

  • reportage Suivant

    Le Saint Nicolas Rallye

    01-12-2012

    Voir l'article »






Ce week-end du 16 au 18 novembre, les passionnés d'automobiles anciennes ont vécu la renaissance d'une épreuve mythique, le Tour de Belgique Auto.





Epreuve de choix entre 1948 et 1974. La crise pétrolière de 1973 eu raison de cet évènement.

La formule initiale acquit une notoriété en se basant sur trois principes, l'endurance, la régularité et la vitesse.





Un road-book retrouvé dans un brocante donna l'idée à l'organisateur DG Sport (installé dans la région de Theux) de remettre sur rail ce rallye et cela avec la précieuse aide d'un navigateur bien connu de tous, Robert Vandevorst.Des recherches de faisabilité, l'autorisation du ROYAL Motor Union et la machine était lancée pour un magnifique Come-Back.

Un tracé de plus de 1000 kms allait opposer 71 participants avec des noms bien connus tel :









Yves Deflandre, navigué par Robert Rorife, ce dernier, ancien navigateur d'un certain Jean Louis Dumont, a remporté maintes épreuves sur Vauxhall Chevette.









D'autres pilotes renommés ont participé à cette épreuve, Lopès, Lux, Braillard, Delhez, Reuter, Verhelle et bien d'autres.





Superbe Porsche 356 de Michel Closjans, petite "touchette" à l'avant en cours d'épreuve, mais quand on aime on ne compte pas.





Le raidillon tout seul ! Rare, mais régularité oblige !









Afin de procéder à une " mise en roues " le circuit de Zolder était tout indiqué.













"Trois tours et puis s'en vont", une moyenne de 70 Km/h devait être respectée. Facile ? Pas toujours quand on sait qu'un concurrent mordait dans le bac à graviers à la chicane !





Zolder, déjà dans l'obscurité de fin de journée.





La ville d'eau de Chaudfontaine allait permettre aux concurrents d'entrer dans le vif du sujet en parcourant trois RT ( régularity Test) : L'ancienne course de côte de Fléron (Trooz) honorée par une foule de spectateurs ainsi que celle de Trasenster qui n'était pas en reste.





Pour clôturer cette première journée, la côte de Bois de la Rochette, à peine longue de 1 km, et même si cette distance semble dérisoire, il ne fallait pas traîner pour garder sa moyenne.

Pour cette première partie de l'épreuve, l'équipage Alain Lopès et G. VanOosten (Porsche 911 Carrera 1974) se positionna en tête pour être ensuite relayé au classement par Didier Simonis-Eric Damseaux ( Ford Escort MK 1 Mexico superbement orangée).









Mais rien n'est jamais acquis en rallye. une crevaison pour cet équipage dans le dernier RT, qui relégua cette superbe Mexico à la huitième place.

Une belle opportunité pour la BMW 2002 (1971 - Victor et Jérôme Guilmain) pour prendre une avance sur ses concurrents, mais second coup de tonnerre dans la dernière partie de cette épreuve et notre équipage candidat à la victoire finale était également victime d'une crevaison.

Les dés étaient jetés.

















Trop belle occasion pour l'équipage, double vainqueur du Rallye Neige et Glace, Yves Deflandre et Robert Rorife, qui à l'affût de la moindre défaillance des têtes de classement, en profitait pour assurer leur première place au classement général.









Victoire de justesse, le second équipage, Lopès - Van Oosten ( Porsche 911 Carrera 1974) ne concédait que 17,52 points au premier.





Jean-Pierre Mondron et Yves Noelanders Porsche 911 S de 1973) terminaient par une belle troisième place sur le podium.









Signalons également que Eric Piraux et sa navigatrice de charme Catherine Monard, sur une Renault 5 Alpine groupe 2 de 1979, ont prouvé une fois de plus leur capacité d'inquiéter les meilleurs de la discipline.









Il nous reste à citer deux petites anecdotes sur d'abord l'équipage de la Dyna Panhard n°1, qui suite à un bris de boites de vitesses, est rentré à domicile, remplaça l'ancienne par une autre boite et se présenta au départ le dimanche matin à Anseremme. Curieuse destinée que de débuter une course avec le n°1, terminer à la dernière place avec la plus petite puissance (35 chevaux) mais avec une formidable envie de vaincre. S'il existait un prix de la combativité, ils auraient certainement emporté la coupe.













L'autre anecdote concerne le sympathique équipage de la Mini Marcos jaune "pétant" d'avoir eu des soucis de câble d'accélérateur, répare avec les moyens de fortune, pour ensuite avoir des soucis de purge du circuit d'embrayage, panne réparée avec l'aide d'un riverain dans son propre garage, continuer et franchir la ligne d'arrivée dans les délais.





Qui dira que les riverains n'apprécient pas trop les rallyes !!!

Bye Bye Chaudfontaine, rendez-vous est pris pour 2013 avec encore des surprises, faisons confiance à Robert Vandevorst.

Classement définitif sur ... www.tourdebelgique.com/

Photos et textes : Jean-Luc Gérard et Cédric Franssen pour Retro Classic-Events



    Galerie


Voir la galerie complète

"Notre succès on vous le doit"




N'hésitez pas, commandez vos photos, toutes visibles ici !