Bienvenue, Ouvrez une session ou inscrivez-vous



Legend Boucles Bastogne 2015

Une édition parfaitement réussie à l'occasion de son déplacement cette année à Bastogne.

  • reportage précédent

    Le deuxième salon de l'année, Rétromobile à Paris Porte de Versailles.

    6-02-2015

    « Voir l'article

  • reportage Suivant

    Les "200 Bornes" édition 2015

    01-03-2015

    Voir l'article »






L’édition précédente avait déjà pris possession du terrain en 2014.

Réédition, mais totale cette fois-ci,dans les campagnes autour de la ville. Ville témoin de nombreux combats mais cette fois-ci, combats à caractère plus pacifique et ludique.





Rampes du podium trop larges, il fallait être prudent.

Nous avons choisi pour cette épreuve, de nous consacrer au reportage ayant comme acteur une catégorie de participants, moins médiatisée. Les «Classic», catégorie où les moyennes à respecter sont de 60 km/h.





Un tracé sur chaque spéciale identique au tracé des "Legend". Des passages nouveaux et d'autres déjà connus et découverts lors de l'édition de 2014.





Une spéciale à Foy, proche du Mardasson, une forestière à «La Mandarine» un nom sans rappeler une autre épreuve dans un certain bois à Spa.





L’Eglantine aussi pas très éloignée de Bertogne et pour ne pas trop dérouter les spectateurs, les traditionnelles spéciales de Stoumont et Bodeux.





De l’asphalte, de la terre, de la boue et de la neige, difficile de tenir le bolide droit, nous avons assisté à un festival de glissades. Du pur bonheur pour les participants et spectateurs.





Ne croyez pas que si nous sommes dans la catégorie des «plus calmes» les autos rencontrées sont tès souvent affutées et libèrent leurs chevaux (même pour les deux pattes) quand ils sont sur routes fermées à la circulation.





130 participants dans cette catégorie "Classic", des amateurs habitués aux épreuves de régularité. Pour certains, leur premier rallye (il faut oser, car rouler à 60 de moyenne sur petites routes, n’est pas nécessairement à la portée de tous) et nous en avons eu la preuve à maintes reprises !









De la glissade pure et dure.





Des noms connus pour les habitués de la discipline, Daniel Reuter, Damien Chaballe, le patron de Kronos Marc Van Dalen et aussi un certain Guy Verhofstadt avec une très belle Fiat Ritmo Abarth sortie pour l’occasion du musée personnel de Guy Moerenhout, lui-même participant avec une autre Abarth.









Vous l'avez reconnu? Si non, lisez la presse écrite, rubrique politique.





Un plateau riche et varié, une Alpine A110, des BMW, Audi quattro, Lancia Fulvia, Coccinelle et des 2 CV, just for the fun. Bravo à tous.









Rallye très disputé dans cette catégorie avec des rebondissements de classement et pour certains de la casse, ce sont les risques.





Temps variable, du soleil, de la neige et du vent soit des conditions de saison.





Vous avez dit Amateur, un tout beau camion d'assistance

L’équipage le plus en vue pour la tête du podium Reuter/ Vandevorst sur leur Porsche 914/6 a tenu longtemps les assauts d’autres concurrents pour être relégué au classement final à la 8e place suite à des pénalités lors de contrôles intermédiaires de la moyenne imposée. Il fallait un peu s’y attendre, Daniel nous procure à chaque rallye beaucoup de plaisir lors de ses passages, avec le pied puissant sur la pédale de gaz, mais aussi une parfaite adresse du volant, merci pour toutes ces démonstrations, on en redemande.





La plus haute marche du podium a été occupée par l’équipage français Berteloot-Cancel sur leur Porsche 911 SC de 1982.





Rejoints sur la deuxième marche par un duo que l’on retrouve souvent dans les cinq premiers des classements, Piraux/Monard (équipage mixte), Monsieur aux commandes et Madame au road book.





La dernière marche étant occupée par un équipage français et mixte également avec une autre Porsche, Baillet-Baillet.









Et encore un équipage français.





Les Français ont décidé de reprendre leur revanche sur nos terres, les habitués qui suivent ce type d’épreuve savent que nos équipages belges raflent souvent pour ne pas dire toujours les premières places quand ils roulent en dehors de nos frontières. Les pendules sont remises à l’heure momentanément !





Un écran de fumée pour perturber les suivants





La nuit tombe à Bodeux et le rallye est loin d'être terminé.





Si la nuit tombe, la neige aussi.





Oui c'est une Mini, mais pas le dernier modèle, nostalgie.



    Galerie


Voir la galerie complète

"Notre succès on vous le doit"




N'hésitez pas, commandez vos photos, toutes visibles ici !